Blog

 

Se reposer sur l’indice Sender Score pour éviter de faire partie des statistiques

Tom Sather
02 novembre 2012 - Tom Sather,
Sr. Director, Research

Si vous avez lu notre Baromètre mondial de la délivrabilité des emails commerciaux, vous savez à présent qu’il est plus difficile que jamais de parvenir dans la boîte de réception, alors qu’un nombre sans précédent d’emails commerciaux aboutissent justement dans le dossier Courriers indésirables. Si cette situation ne vous préoccupe pas, elle le devrait.

Comme le demandait DJ Waldow de Waldow Social, à quelle fréquence les utilisateurs vérifient-ils en effet si leur dossier Courriers indésirables contient des messages légitimes ? Dans la plupart des cas, jamais. Or, si vos emails ne sont pas remis en boîte de réception, vous n’obtiendrez pas de réponse, ne générerez aucune impression et encore moins d’acte de conversion. Concrètement : vous perdez votre temps et votre argent. Dans le même temps, il vous est tout à fait possible d’éviter d’être l’email sur quatre qui, statistiquement, ne parvient jamais jusqu’en boîte de réception. Revenons pour commencer sur les raisons pour lesquelles vos messages ne sont pas placés en boîte aux lettres, de façon à déterminer les éléments auxquels consacrer en priorité votre temps et vos efforts.

L’une des raisons de la baisse des taux de placement en boîte aux lettres tient au renforcement, par les FAI, des algorithmes de leurs filtres antispam. Par ailleurs, les questions de délivrabilité sont susceptibles de prêter parfois à confusion du fait de leur caractère technique, aussi peut-il être difficile de déterminer la cause exacte du blocage de vos messages ou encore les raisons pour lesquelles vos messages aboutissent dans le dossier Courriers indésirables.

L’une des méthodes visant à évaluer la délivrabilité de vos emails consiste à employer une liste de marqueurs ou seed list. Si vous n’avez pas de solution de monitoring reposant sur des marqueurs ou un indicateur de réputation telle qu’Inbox Monitor, nous vous conseillons d’avoir recours au service gratuit Sender Score, de façon à mettre en corrélation votre taux de placement en boîte aux lettres et les facteurs susceptibles de le mettre à mal, permettant ainsi d’endiguer la tendance au recul des taux de remise en boîte de réception.

A l’instar d’une note de crédit bancaire, votre Sender Score évalue la façon dont vos emails seront perçus par un FAI c’est-à-dire s’ils seront considérés comme des messages indésirables (spam) au lieu d’être remis en boîte de réception. Il existe clairement une corrélation entre le taux de délivrabilité d’un expéditeur et son Sender Score, comme le montrent les graphiques ci-dessous consacrés à Yahoo et Gmail.

Les expéditeurs dotés d’un indice Sender Score élevé (81 ou plus) bénéficient systématiquement de taux de placement en boîte aux lettres supérieurs aux autres, de l’ordre de 80%. A l’inverse, un indice Sender Score faible (inférieur à 20) se traduit constamment par une délivrabilité quasi nulle chez Gmail et Yahoo.

 

 

 

 

 

 

 

Pour savoir quels facteurs sont susceptibles de mettre à mal votre taux de placement en boîte aux lettres chez la quasi-totalité des FAI, procédez comme suit :

  • Ouvrez une session dans Inbox Monitor ou inscrivez-vous sur SenderScore.org. Si vous créez un compte sur SenderScore.org pour la première fois, ne vous inquiétez pas. Le service est gratuit et nous nous contentons de vous demander votre adresse email et votre nom.
  • Saisissez votre adresse IP dans le champ « IP lookup » et cliquez sur « lookup ». Si nous disposons de suffisamment de données sur votre adresse IP, vous devriez visualiser votre indice Sender Score. Comment vous situez-vous par rapport aux graphiques ?
  • Examinez vos indicateurs de réputation. En faisant défiler la page vers le bas, vous verrez les facteurs qui influent sur votre Sender Score. Nous attribuons également à chaque indicateur de réputation une note sur une échelle de 0 à 100. Dans l’exemple ci-dessous, nous voyons que l’adresse IP en question doit se focaliser sur deux indicateurs spécifiques : les utilisateurs inconnus et les pièges à spam.
  • Mesures de réputation. Voici les différentes mesures de réputation pour l’adresse IP X.X.X.X.
Mesure Type Valeur
Plaintes Note (0-100) 96
Volume Note (0-100) 100
Utilisateurs inconnus Note (0-100) 51
Pièges à spam Nombre 1
Dernier piège à spam Date 03/01/2
  • Résoudre les problèmes. A présent, le plus difficile est de tenter de résoudre les problèmes qui nuisent à votre réputation. Si vous utilisez nos outils, vous pouvez cliquer sur le bouton « Fix it » dans l’interface utilisateur, afin d’accéder aux meilleures pratiques de résolution. Si vous avez besoin d’assistance, contactez-nous et nous nous ferons un plaisir de vous guider sur le chemin de la résolution de vos problématiques de délivrabilité.
  • Générez des revenus complémentaires. Si vous avez pu remédier au(x) problème(s) par vous-même, félicitations. Cependant, la solution n’est pas toujours simple à identifier et peut demander une intervention extérieure. Dans ce cas, n’hésitez pas à nous contacter.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Sender Score, nous vous conseillons de prendre connaissance de cet article paru dans HubSpot : Everything Email Marketers Need to Know about Sender Score. Vous pouvez également télécharger notre Baromètre Sender Score 2012 pour en savoir plus sur l’incidence de votre réputation et de votre Sender Score sur votre taux de placement en boîte aux lettres, pour identifier comment vous vous situez sur le marché et compte tenu de votre situation géographique et savoir comment éviter les problèmes courants de réputation.

Comments are closed.